LE POUVOIR DES MOTS AU-DELA DE NOS CROYANCES

Vidéo de présentation de la logosynthèse

Qu'est-ce que la logosynthèse ?

Visualisez une suite de dominos placés debout (comme sur la photo ci-dessus).

Imaginez que chaque domino représente une croyance ("je suis moche, je ne mérite pas, je ne vaux rien, je suis comme ça je ne changerai pas, etc...").

Bon nombre de choses (auto-critiques, non-estime de soi, craintes, phobies, comportements,...) ont été induites par un événement, que l'on appelle "élément déclencheur". Cet élément déclencheur n'est pas toujours un événement majeur dont on a conscience (tel un accident, une rupture sentimentale, un vol, une trahison, etc). Il peut provenir d'une parole d'un professeur / parent / ami / collègue / ..., d'une discussion qui nous a laissé un goût amer, etc.

Tout comme un jeu de dominos, la logosynthèse va chercher et faire tomber le tout premier domino (élément déclencheur d'un comportement / croyance / émotion / ...), ce qui fera ensuite tomber tous les dominos suivants, càd toutes les croyances et comportements que notre cerveau a mis en place suite à l'événement déclencheur.

Et ce premier domino n'est pas toujours celui auquel on s'attendait, celui que l'on croyait ... puisque là aussi, ce sont nos croyances qui parlent.

La logosynthèse est une méthode thérapeutique développée par Dr Willem LAMMERS en 2005.

Elle trouve son origine dans la sagesse ancestrale et combine des anciennes connaissances avec des concepts dérivés de la psychothérapie (éléments de psychanalyse, hypnose, analyse transactionnelle, PNL) et de la psychologie énergétique (EFT, TAT).

La logosynthèse part du principe que l'énergie* peut avoir une influence sur notre environnement ou notre corps physique.

En fonction des différentes cultures, cette énergie subtile porte différents noms : Ka, physis, rûah, prana, qi, élan vital, évolution, énergie de vie.

Ce que nous appelons "énergie" en Logosynthèse a deux caractéristiques clés :

1) l'énergie est fluide ou gelée

2) l'énergie doit être à sa juste place :

- dans votre espace personnel quand elle est à vous

- hors de votre espace personnel quand elle ne vous appartient pas.

L'énergie peut donc circuler librement ou se trouver "gelée" par endroit en nos cellules.

Comment l'énergie s'est-elle retrouvée "gelée" ?

Tout ce que l'on a vu, entendu, ressenti, goûté et senti au cours de notre vie s'inscrit en nos cellules. C'est ce qui crée les souvenirs, et bien plus encore, les "programmations cellulaires" : notre corps et notre cerveau ont enregistré tous les éléments d'une situation donnée (odeur, environnement, décor, facteurs déclenchants, réactions physiques et émotionnelles, ...). Lorsque nous nous retrouvons dans les mêmes éléments de cette situation - même des années plus tard - notre cerveau réactive automatiquement et instantanément les émotions et les réactions qui sont liées à ces mémoires cellulaires.

Exemple : une jeune fille a vécu sa première rupture amoureuse au cours des premiers jours de l'automne. Ses mémoires cellulaires ont tout enregistré : la météo, le décor, le bruit de l'environnement, ... tout, absolument tout.

Chaque année qui suivra, au début de l'automne, le simple fait d'humer l'air spécifique de cette saison suffira à la jeune fille pour se retrouver plongée dans l'état émotionnel qu'elle avait connu autrefois, lors de cette première rupture. Et ceci, indépendamment de ce qu'elle vit au moment présent. C'est ainsi qu'elle a l'habitude de dire "je n'aime pas l'automne" sans avoir conscience que ce n'est pas la saison elle-même qu'elle n'apprécie pas, mais tout ce que ses mémoires cellulaires ont encodé lors de cette rupture et qui se ravive inconsciemment en elle, chaque année à la même période.

C'est "la madeleine de Proust".

"Est qualifié de madeleine de Proust tout phénomène déclencheur d'une impression de réminiscence. Ce peut être un élément de la vie quotidienne, un objet ou un geste par exemple, qui ne manque pas de faire revenir un souvenir à la mémoire de quelqu'un, comme le fait une madeleine à celle du narrateur de "'À la recherche du temps perdu "dans "Du côté de chez Swann", le premier tome du roman de Marcel Proust."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Madeleine_de_Proust

Une part de l'énergie de la jeune fille a été gelée par le biais de cet événement.

Dans son cas, une seule séance de logosynthèse lui a permis de replacer l'énergie à sa juste place, et elle peut à présent profiter pleinement de l'air automnal, avec détachement émotionnel de ce souvenir. C'est-à-dire qu'à présent, humer l'air d'automne ne la plonge plus émotionnellement (et inconsciemment) dans ce passé puisque la logosynthèse a dégelé l'énergie gelée, elle a "déprogrammé" cette mémoire cellulaire encodée à l'époque des faits.

Il en va de même avec TOUT ce que l'on a vécu qui nous a laissé un goût amer / une blessure / un traumatisme / etc :

- un accident

- des critiques émanant d'un parent ou la répétition d'une phrase qui pourrait sembler anodine (mais qui est loin de l'être)

- une remarque d'un professeur qui nous a marqué plus que ce que l'on imaginait

- toute blessure corporelle ou émotionnelle

- ...

Nous pouvons avoir conscience que certains de ces événements nous ont marqué et ont créé des blocages en nous (ce qui ne veut pas dire que nous trouvons systématiquement la solution pour nous en délier), mais pour beaucoup de choses, nous ne réalisons même pas que tel événement / tel geste / telle parole a gelé en nous une partie de notre énergie; et plus important encore, que cette énergie gelée a créé des réactions dont nous souffrons à présent.

Exemple : une jeune fille échouait constamment à l'examen pour obtenir son permis de conduire. Alors qu'elle roulait parfaitement bien avec sa mère pendant l'apprentissage, elle se retrouvait figée devant l'examinateur et accumulait les erreurs de conduite. La logosynthèse a révélé l'élément déclencheur de ce trauma, c'était un commentaire qu'avait fait son père quand elle lui a donné un dessin qu'elle avait fait spécialement pour lui, elle avait 5 ans.

La logosynthèse lui a permis de résoudre son blocage, elle a obtenu son permis de conduire la semaine suivante.

L'énergie gelée nous rend malade, nous empêche d'avancer, bloque notre développement.

L'énergie fluide soutient notre développement, nos intentions, notre mission de vie.

La Logosynthèse repositionne l'énergie à sa juste place en dénouant l'énergie gelée; elle rétablit ainsi l'équilibre originel.

 

Quel est l'impact d'une énergie gelée ?

Quand l'énergie d'une personne n'est pas en équilibre, c'est-à-dire qu'elle ne circule pas librement et que des "noeuds" apparaissent (énergie gelée), cela a une incidence à différents niveaux :

- réactions émotionnelles (tristesse, peurs, nervosité,...)

- manifestation de symptômes physiques (insomnie, crise d'angoisse, maladie,...)

- changement des schémas relationnels

- pas de gestion adéquate des changements et/ou dangers dans l'environnement.

Quelle utilisation ?

 

Addictions

Croyances et pensées menant à la souffrance

Gestion des symptômes physiques

Mauvaises habitudes

Peur, chagrin, échec

Phobies

Problèmes relationnels

Souvenirs perturbants

Traumas

Fantasmes, imagination, convictions, croyances, attentes :

ce qui aurait pu/dû être

comment cela peut être

comment cela sera

comment cela devrait être 

Combien de séances ?

Le nombre de séances dépend de la profondeur du trauma et des répercussions que celui-ci a engendré dans le quotidien de la personne.

Un événement fortement traumatisant et/ou une croyance fortement ancrée demanderont plus de séances qu'un léger trauma ou qu'une croyance moins 'handicapante' dans son quotidien. 

Il est délicat de cataloguer ici "lourd" et "léger" trauma car face à un même événement, nous ne le vivons pas tous de la même manière. Il y va du regard que l'on pose sur l'événement, de ce que chacun considère comme étant "grave" ou "léger", ainsi que de notre capacité de résilience, de nos croyances, etc.

Exemple : perdre son travail est dévastateur et humiliant pour telle personne ; alors que pour telle autre, c'est juste un élément de parcours sur lequel rebondir. 

Quoi qu'il en soit, dès la fin de la première séance, vous pouvez constater les bienfaits que la logosynthèse a apporté concernant le sujet traité, et les jours suivants, vous pouvez remarquer les changements qui se sont opérés en vous. 

La fin de la séance montre également s'il reste ou non une partie d'énergie gelée concernant le sujet pour lequel vous êtes venu consulter.

Trauma lourd

L'avantage de la logosynthèse est qu'elle ne nécessite pas de revivre le trauma (pas de visualisation obligatoire de l'événement qui a traumatisé la personne), ce qui rend la séance bien plus confortable dans des cas de trauma lourd.

C'est également un avantage pour les personnes n'ayant pas de souvenir de l'événement.

Exemple : "ma mère m'a dit que j'ai été sauvé d'une noyade à l'âge de 3 ans, je ne m'en souviens pas, mais j'ai peur de l'eau et je ne vais jamais sur un bateau, j'aimerais me défaire de cette peur".

 

La Logosynthèse applique le pouvoir des mots 

avec l'aide de phrases spécifiques

pour rétablir le flux de notre énergie vitale.

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com